EP "DIGA ME" (2021)


Après la sortie de leur premier disque « Dirècte » (Hètaman, 2019)
intégralement enregistré et filmé en direct et en plan séquence, ils reviennent
aujourd’hui avec un nouvel EP studio. Ce nouvel EP est présentée sous la
forme d’une mini-série de quatre clips diffusés mensuellement à partir du 15
mars 2021. Par ces images, CXK propose une interprétation de sa musique
et raconte l’évolution du groupe au travers des rencontres faites sur le terrain
de tous les jours. CXK jubile particulièrement lorsque les rencontres font
sens, lorsqu’elles créent l’interaction nécessaire à la création. Comme un
écho aux temps confinés que nous vivons, c’est dans le tiers-lieu « La
Soulane », dans lequel ils sont membre actif du tout nouveau studio
« Hètaman » avec l’ingénieur du son Johann BERGER, qu’ils ont voulu situer
l’action de cette « mini-série ».
Au niveau des textes, ce nouvel EP témoigne d’une évolution logique
du groupe. Sur les quatre morceaux trois sont des textes originaux écrit par
Paulin Courtial chanteur guitariste. Le premier épisode de cet EP se déroule
en duo avec la chanson « Diga-me » qui démystifie la peur d’un régionalisme
identitaire, « laisse-moi chanter ma langue, l’uniforme c’est la mort, rien que
tu ne puisses comprendre, il ne te faut pas avoir peur ». Le deuxième volet
est un titre inspiré de la chanson traditionnelle « lo mèrlhe n’a perdu lo bèc »,
cet oiseau qui même désossé, démembré chante encore. S’en suis une
réflexion sur le temps qui passe avec la chanson « Prima », le ping-pong
temporel des souvenirs qui changent à travers ce que nous vivons au
moment présent. Pour terminer cet ep, « Anèm dança », la chorégraphie
forcées des forces de police en manifestation mêlé à un hommage à Jean
petit qui danse « per lo Rei de França ».
CXK : Paulin Courtial (guitariste, chanteur, auteur, compositeur),
Dimitri Kogane (batteur, animateur)
Enregistré par Paulin Courtial et mixé par Johann Berger au studio
Hètaman à Jézeau. Masterisé par Yves Roussel à Barcelone.
Réalisation vidéo : Julien Bresson
Danseuses : Emmanuelle Santos, Hélène Garnier
Création lumière « Diga-me », régie générale : Nathan Bouschet,
Arnaud Bretou.